Formulaire pour la consultation citoyenne « Moins de déchets pour les ardennais ! »

 

Pour participer à la consultation citoyenne remplissez le formulaire qui suit avec vos idées. Vous pouvez proposer autant d’idées que vous le souhaitez, nous vous demandons simplement de saisir une idée par formulaire afin que de notre coté nous puissions bien saisir le sens de vos propositions lors de l’analyse.

 

    *Champs obligatoires

     

    Consultation citoyenne : « Moins de déchets pour les ardennais ! »

     

    Pourquoi cette consultation ?

    Un ardennais produit en moyenne 577 Kg/hab/an (données 2018) de déchets répartis comme suit :

    → 248 kg de déchets collectés en déchèterie

    → 235 kg d’ordures ménagères

    → 59 kg de collecte sélective

    → 35kg d’emballages en verre

     

    Cela équivaut à plus de 160 250 tonnes de déchets à collecter et à traiter chaque année à l’échelle du département. La majeure partie de ces déchets pourrait être évitée si nous prenions de nouvelles habitudes. Réemploi, réparation, compostage, lombricompostage, éco-consommation… autant de gestes qui l’air de rien ont un réel impact sur notre production de déchets. Le dicton est bien connu désormais : le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas (pas de coût de collecte, pas de coût de traitement) alors comment agir ensemble pour faire évoluer les comportements de chacun dans le but de réduire cette production de déchets ?

    C’est dans le but de répondre à cette question que VALODEA et les 7 collectivités gérant la collecte des déchets on décidé d’élaborer un programme d’actions commun visant à réduire la production de déchets sur le département des Ardennes.

    Ce programme local de prévention des déchets réglementaire est élaboré pour une période de six ans [2020-2026]. Il permettra une coordination des actions de prévention menées par l’ensemble des acteurs sur le département des Ardennes en vue de maximiser leur impact.

    Ainsi, à partir de l’état des lieux du territoire, il nous appartient de le co-construire avec l’ensemble des acteurs locaux afin de garantir son appropriation par le plus grand nombre.

    Tous les citoyens du territoire sont acteurs puisque producteurs de déchets. Les entreprises, établissements publics et privés, administrations, artisans, commerçants, associations… du territoire sont eux aussi concernés de part l’impact de leurs activités sur la production de déchets.

    A ce titre, nous avons besoin de vos propositions !

    Cette consultation a donc pour but d’intégrer à cette démarche participative, les idées et les propositions des ardennais (personnes physiques et morales) en matière d’actions de prévention des déchets, afin de venir enrichir le programme d’actions final qui sera validé début 2021.

    Dans le but de nous permettre d’analyser vos propositions en amont du comité de pilotage réunissant les acteurs publics qui animeront localement ce programme, vous avez jusqu’au 30 octobre 2020 pour nous transmettre vos idées.

     

    Comment participer ?

    Du 1er au 30 octobre 2020, nous sommes à votre écoute, via notre site Internet et cette page dédiée à la collecte de vos idées ou par téléphone au 03.24.55.52.06.

    Ainsi, nous vous proposons ci-dessous différentes thématiques en lien avec la prévention des déchets. Cela permet de « classifier » les idées en fonction de leurs objectifs.

    Afin de vous aider à formuler vos idées, nous vous proposons, pour chaque idée, de répondre à 3 questions : Quel(s) problème voulez-vous résoudre ? Quelle solution proposez-vous et Quel(s) bénéfice(s) cela pourrait-il apporter ?

    Vous pouvez proposer autant d’idée que vous le souhaitez, nous vous demandons simplement de saisir une idée par formulaire afin que de notre coté nous puissions bien saisir le sens de vos propositions lors de l’analyse.

    Les thématiques :

     

    *bio-déchets : déchets de cuisine et de table, tontes de pelouse, branchages…

     

    Opération retour du compost en déchèterie | du 29/09 au 25/10/20

    Du compost pour les usagers des déchèteries !

    VALODEA, Syndicat Mixte de Traitement des Déchets Ardennais, organise en collaboration avec ses collectivités adhérentes, la session automnale de l’opération «Retour du compost en déchèterie» 14ème édition. Cette opération de sensibilisation au tri des déchets ménagers (déchets verts notamment) se déroulera du 29 septembre au 25 octobre 2020 dans les déchèteries participantes*.

     

    Le compost, substrat naturel vertueux issu des déchets verts

    Les déchets verts collectés dans les différentes déchèteries du département sont répartis sur les quatre sites de compostage situés à Chalandry-Elaire, Eteignières, Sorbon et Warmeriville où ils sont compostés par procédé naturel de dégradation. Utilisé dans le potager comme engrais, au pied des arbres, sur les massifs floraux ou encore les pelouses, le compost résulte de ce procédé. En 2019, près de 14 000 tonnes de déchets verts ont été collectés, puis compostés. Cette année, grâce aux gestes de tri des ardennais, c’est presque 1,4 fois le poids de la Tour Eiffel en déchets verts qui échappent ainsi à l’enfouissement et qui sont valorisés.

    Du compost en remerciement des gestes éco-citoyens des usagers depuis 2007

    En cet automne 2020, 1 006 tonnes de compost (soit 21 Woinic© Cg08) seront réparties dans les 29 déchèteries participantes.
    Ainsi, lors de leur passage en déchèterie, les usagers pourront repartir gratuitement avec du compost dans la limite des stocks disponibles.
    Les modalités de distribution sont disponibles auprès des collectivités. Leurs coordonnées sont accessibles sur www.valodea.fr

    Une opération intégrée dans une démarche globale : la Prévention, un enjeu majeur pour VALODEA

    Engagé dans une démarche de prévention, VALODEA agit sur l’ensemble du département pour réduire la production et la nocivité des déchets ménagers et assimilés.
    Favoriser l’émergence de comportements éco-responsables en proposant des alternatives et des bonnes pratiques, applicables au quotidien (comme le compostage domestique), avant même que le produit ne devienne déchet, telle est la démarche globale initiée par VALODEA en réponse aux obligations réglementaires du Grenelle de l’Environnement et de la Loi de Transition Énergique.

    Pour toute information sur l’opération ou sur le compostage, les usagers peuvent contacter VALODEA.

    Les 29* déchèteries participantes :

    – Aiglemont
    – Aire
    – Attigny
    – Beaumont-en-Argonne
    – Bogny/Meuse
    – Carignan
    – Château-Porcien
    – Chaumont-Porcien
    – Flize
    – Gespunsart
    – Glaire
    – Le Châtelet/Retourne
    – Les Mazures
    – Liart
    – Neuville-lez-Beaulieu
    – Novion-Porcien
    – Montcy-Notre-Dame
    – Poix-Terron
    – Pouru-St-Rémy
    – Raucourt
    – Renwez
    – Rethel
    – Revin
    – Rimogne
    – Rocroi
    – Savigny-Pré
    – Thin-le-Moutier
    – Vouziers
    – Vrigne-aux-Bois

    [Contacts]

    Presse ­– Laure charlier – 03 24 55 50 31 – laure.charlier@valodea.fr
    Technique – Julie HUYNH / Virginie DRUART – 03 24 55 65 29 – compostage@valodea.fr

    Lancez-vous dans le Défi « familles ardennaises 0 déchet »

    Déclics est un défi national permettant au grand public d’agir concrètement et de façon ludique sur le climat par un changement de comportement sur différentes thématiques : eau, énergie, transport, déchets…

    Ce programme est coordonné par le CLER qui est un réseau pour la transition énergétique (pour plus de renseignements).

    Au niveau Champagne-Ardenne, ce défi est mené par l’ALE08, qui a confié à VALODEA, l’animation du défi zéro déchet au niveau des Ardennes.

    Le Défi déclics familles ardennaises zéro déchet s’adresse à tous les usagers habitant sur le territoire des Ardennes.

    C’est une aventure de 5 mois (du 1er décembre au 30 avril) pour avoir le déclic  de réduire les déchets de son foyer. Elle peut se vivre seul, en couple ou en famille.

    Tout au long du défi, les familles devront peser de façon hebdomadaire leurs déchets et des temps forts seront proposés. Vous serez accompagné de Chloé et Fanny, deux animatrices de VALODEA, pour vous aider dans cette transition.

    Deux périodes clés sont à retenir :

    • La période de référence   du 1er au 31 décembre 2020 qui a pour objectif de faire un état des lieux des comportements du ménage. Vous ne changez donc pas vos habitudes.
    • La période de changement  du 1er janvier au 30 avril, où des ateliers, visites, animations, vous attendent. Lors de ce défi, vous serez en équipe pour échanger votre expérience et pour être encore plus motivé. Chaque équipe sera guidée par un capitaine.

    Les temps forts du défi :

    • Une soirée de lancement fin novembre, pour vous lancer dans le défi, rencontrer les autres familles participantes et des acteurs du zéro déchet dans le département.
    • Des ateliers « Zéro-déchet », visites et animations seront proposés tout au long du défi (programme présent dans le dossier d’inscription).
    • Une rencontre de clôture pour partager un repas 0 déchet et faire le bilan (date et lieu à déterminer).

    Pour s’inscrire :

    1. Créer votre compte personnel sur le site internet de DECLICS ici
    2. Rechercher un défi avec votre code postal
    3. Aller sur le défi « familles ardennaises zéro déchet » et inscrivez-vous avant le 30 octobre.

    Pour tout renseignement sur l’inscription, vous pouvez nous contacter au 03 24 55 65 29 ou par mail : prevention@valodea.fr.

    Ma conso durable : Fermeture des sites de l’AAPH du 01/08 au 30/08/2020

    ⚠️ Les sites de l’AAPH seront fermés du 31/07 à 16h au 30/08 inclus.

    ➡️ Si vous souhaitez emprunter des gobelets réutilisables pour vos événements estivaux, il vous faut donc prévoir une réservation et un enlèvement en juillet. Le retour sera effectué en septembre.

    ℹ️ Contactez l’AAPH ou VALODEA pour plus d’informations, et rendez-vous sur maconsodurable.com pour vos réservations.

    Forte augmentation des erreurs au centre de tri, une quantité inquiétante…

    L’ensemble des collectes sélectives du territoire sont dirigées vers le centre de tri départemental des déchets situé à Charleville-Mézières. Ce sont plus de 16 000 tonnes de déchets, triés par les ardennais dans les sacs, bacs et conteneurs de tri qui sont réceptionnées chaque année.


    Quelle est la mission du centre de tri ?

    Séparer les emballages triés en fonction de leurs matières afin de les expédier dans les filières de recyclages adaptées et ainsi, donner une seconde vie à nos emballages.
    Cette mission est réalisée dans un premier temps de façon mécanique grâce à de nombreux outils (trommel,
    électro-aimant, trieuses optiques, bouche d’aspiration…) puis dans un second temps, le tri est affiné manuellement par les 18 trieurs présents en cabine.


    C’est quoi le refus de tri ?


    En plus de séparer les différents matériaux valorisables, les trieurs doivent faire face et extraire les erreurs de tri, également appelées refus de tri. Ces déchets sont donc manipulés quotidiennement par des hommes et des femmes et ce quelque soit leur nature.
    En 2016, les Ardennais ont eu l’opportunité de voir leurs consignes de tri évoluer puisque désormais, tous les emballages se trient !
    Or, bien que cette consigne simplifie le geste de tri, nous constatons une hausse importante des refus de tri. En effet, sur les 51kg/hab/an de déchets collectés, 11,5 kg/hab/an ne sont pas valorisés et sont donc enfouis. C’est 3kg/hab/an de plus qu’en 2017.
    Parmi ces refus de tri qui ne sont pas des emballages, nous retrouvons divers objets : tuyaux d’arrosage, vêtements, piscines, bâches, jouets, appareils électriques et électroniques, pièces automobiles, bois, restes alimentaires, couches culottes, masques, seringues… Ces objets en fin de vie ont pourtant, pour la plupart d’entre eux, des filières dédiées (déchèteries, bornes à textile, composteurs, retour en magasin ou en pharmacie, …). Ils ne doivent donc pas être jetés dans les sacs, bacs et conteneurs de tri car une fois réceptionnés au centre de tri, ils traversent l’ensemble des installations et outils et terminent leur course entre les mains des trieurs, ce qui n’est pas sans conséquences.


    Quelles sont les conséquences de ces nombreuses erreurs ?


    – Certaines erreurs (restes alimentaires, huiles…) salissent les emballages bien triés ce qui nous empêche de les valoriser et augmente encore le taux de refus. Cela engendre des pertes financières auprès des filières de reprise.
    – Les grosses erreurs (bâches, grands cartons, planches de bois…) conduisent à des blocages sur la chaine ce qui conduit à des arrêts de chaine et par conséquents à des surcoûts.
    – Certains objets abîment le matériel, perforent les tapis, bloquent les engrenages et nous impose de réparer la chaine de tri ce qui engendre également des dépenses supplémentaires (arrêts de chaine, maintenance, remplacement des pièces…).
    – L’augmentation des erreurs de tri dégradent les conditions de travail déjà difficiles des trieurs qui doivent retirer en cabine beaucoup trop de déchets encombrants, souillés, malodorants ou potentiellement contaminés.
    – Certains déchets comme le verre ou les déchets d’activité de soin à risques infectieux peuvent blesser les ripeurs et les trieurs ce qui n’est pas acceptable.
    Le tri des déchets ménagers est un service public, financé par les collectivités et donc par les administrés.
    Il nous faut préserver ce service public et mettre tout en œuvre pour qu’il permette de valoriser au mieux les emballages produits, triés et collectés sur l’ensemble de notre territoire et ainsi maîtriser au mieux les coûts liés à la gestion des déchets.


    Nous vous rappelons que le centre de tri traite uniquement les emballages et les papiers alors agissons ensemble, jetons moins et trions mieux !


    Pour plus d’infos sur le centre de tri, visitez le virtuellement 

    Opération retour du compost en déchèterie | du 26 mai au 7 juin 2020

    Bonne nouvelle !
    Du mardi 26 mai au dimanche 7 juin, le compost* de l’opération retour en déchèterie est disponible dans certaines déchèteries des Ardennes (voir liste ci-dessous) !

    Attention, certaines déchèteries ouvrent uniquement sur rendez-vous. Avant de vous y rendre, renseignez-vous sur les modalités d’accès auprès de votre collectivité.

    Déchèteries participantes : Ardenne Métropole (Aiglemont, Flize, Gespunsart, Glaire, Montcy-Notre-Dame, Pouru-Saint-Rémy, Savigny-Pré, Vrigne-aux-Bois), Communauté de Communes Ardenne Rives de Meuse (Revin) et SICOMAR (Aire, Attigny, Château-Porcien, Chaumont-Porcien, Le Châtelet/Retourne, Novion-Porcien, Poix-Terron, Thin-le-Moutier, Rethel).

    *Gratuit – Dans la limite des stocks disponibles.

    Le centre de tri a repris en toute sécurité et les trieurs sont équipés grâce à du matériel de protection

    N’oubliez-pas ! PROTÉGEONS-NOUS ET PROTÉGEONS LES TRIEURS/RIPEURS !

    Enfermez vos mouchoirs, masques chirurgicaux et tous les autres textiles sanitaires dans un sac en plastique puis jetez-les dans le bac/sac d’ordures ménagères.

    Ils ne doivent SURTOUT PAS être jetés dans la collecte sélective, ni être laissés à l’abandon.

    Ces erreurs augmentent les risques de contamination pour les agents et pour nous tous !

    C’est un geste capital, nous comptons sur vous !

    Le brûlage à l’air libre des déchets verts, c’est interdit

    Le brûlage à l’air libre des déchets verts, c’est interdit !

    Au-delà des possibles troubles de voisinages ainsi que des risques d’incendies, le brûlage à l’air libre émet de nombreux polluants. En cas de non-respect du Règlement Sanitaire Départemental (RSD), une contravention de 450 € peut être appliquée pour un particulier.
    + d’infos : ardennes.gouv.fr

    Des #solutions alternatives, plus respectueuses de la qualité de l’air et pleines de ressources existent : 👍
    – le compostage domestique
    + d’infos : http://valodea.fr/trier-mieux/comment-bien-trier/compostage/
    – le broyage et le paillage
    + infos : http://valodea.fr/j…/les-bons-reflexes/jardiner-sans-dechet/
    – le dépôt en déchèterie : ⚠️ dans la situation actuelle, liée au COVID-19, le stockage chez-soi dans l’attente de la réouverture des déchèteries est la meilleure solution.

    Source image : ARS Nouvelle Aquitaine – ADEME

    Les déchèteries sont fermées, que faire de mes encombrants ?

    Je les conserve en attendant la réouverture des déchèteries.

    Je peux aussi réfléchir à les réutiliser afin de leur trouver une seconde vie (la récup’ ça occupe !). De nombreux exemples et tutos sont accessibles sur internet, c’est le moment de se lancer !

    Des dépôts sauvages ont déjà été constatés. Dans quel environnement aurons-nous envie de nous balader à la fin de ce confinement ?

    Si je ne peux pas réutiliser ni stocker, je reporte mes activités en attendant la réouverture des déchèteries.

    Retrouvez tous nos conseils pour devenir un consom’acteur responsable sur notre site internet : rubrique Jeter moins.

     

     

    Recevoir la newsletter de Valodea
    Actualités, événements, astuces sur les déchets ardennais