Glossaire

Aciérie : Usine servant à produire de l'acier en grandes quantités, généralement sous la forme de produits semi-finis. On distingue généralement 2 types d'aciéries : les aciéries électriques qui produisent de l'acier à partir de ferrailles recyclées, et les aciéries à oxygène qui travaillent à partir de fonte liquide produites par un haut fourneau.

Ambassadeur du tri : Personne recrutée par la collectivité pour communiquer vers les habitants afin de leur expliquer le message du tri.

Andain : Terme professionnel pour désigner la mise en tas longs et hauts des déchets à composter afin de faciliter leur décomposition.

Calcin :Verre broyé et nettoyé utilisé par les verreries en remplacement de la matière première.

Centre de tri : Un centre de tri est une installation où les différentes catégories de déchets, préalablement triés par les habitants, sont séparées, manuellement par des agents de tri ou mécaniquement, selon leur nature (papier carton, bouteilles plastiques en PET, bouteilles plastiques en PEHD, acier, aluminium, briques alimentaires…). Chaque matériau est ensuite conditionné en balles avant d’être acheminé vers une entreprise de recyclage appropriée.

Collecte : Ensemble des opérations consistant à enlever les déchets présentés dans des récipients prévus à cet effet (sacs poubelle, conteneurs,...) pour les acheminer ensuite vers un lieu de tri, de traitement ou de stockage.

Collecte en apport volontaire : L’usager vient déposer les déchets qu’il a triés dans des conteneurs d’apport volontaire (volume de 4m3 en général) que la collectivité met à disposition de l’ensemble des usagers sur la voie publique, les parkings, les centres commerciaux...

Collecte sélective : Collecte visant à ramasser les déchets triés préalablement par les usagers.

Compacteur : Engin qui sert à compacter les déchets dans l’alvéole.

Compost : Produit stable propre à l’enrichissement des sols, issu de la fermentation des résidus organiques (bio-déchets et déchets végétaux).

Compostage : Le compostage est un processus de dégradation de la matière organique en présence d’oxygène par les micro-organismes (bactéries et champignons). Le compostage est possible à l’échelle du jardin d’un ménage : on parle alors de compostage individuel. A l’échelle d’une collectivité, il est réalisé dans une plate-forme de compostage : les déchets sont alors broyés ; le broyat est alors retourné pendant sa transformation (qui dure plusieurs mois) avant d’être criblé.

Compostage individuel : Compostage par les particuliers de leurs propres déchets organiques (déchets verts, déchets de cuisine, de potager...). Le compostage individuel peut être réalisé soit en tas, soit dans des bacs spécifiques appelés composteurs.

Crible : Instrument doté de trous destiné à trier le grain ou des objets de différentes tailles.

Déchèterie : Lieu organisé, clos, gardienné, où les particuliers peuvent déposer gratuitement leurs déchets.

Déchets ménagers et assimilés : Déchets non dangereux des ménages ou provenant des entreprises industrielles, des artisans, commerçants, écoles, services publics, hôpitaux, services tertiaires et collectés dans les mêmes conditions.

Déchets municipaux : Ensemble des déchets dont l’élimination (collecte et traitement) doit être assurée par les communes par obligation légale (cf.loi n ° 75-633 du 15 juillet 1975). Les déchets municipaux regroupent les déchets ménagers, les déchets encombrants des ménages, les déchets dangereux des ménages, les déchets des espaces verts publics, les déchets de l’assainissement collectif.

Déchets ultimes : Déchets qui ne sont plus susceptibles d’être traités dans les conditions techniques et économiques du moment, notamment par extraction de la part valorisable ou par la réduction de leur caractère polluant ou dangereux » (loi du 13 juillet 1992).

Déchets verts :Déchets constitués de tontes de gazon, de feuilles, de tailles de haies, d’arbustes, de branches d’arbres, de déchets floraux et de massifs. Ils proviennent des jardins des particuliers et des espaces verts collectifs ou privés.

DEEE/Déchet d’Equipement Electrique et Electronique : Déchets issus des équipements fonctionnant grâce au courant électrique (ou à des champs électromagnétiques) avec une tension ne dépassant pas 1.000 volts en courant alternatif et 1.500 volts en courant continu. On entend par DEEE, tous les composants, sous-ensembles, et produits consommables faisant partie intégrante du produit au moment de la mise au rebut.

DIB/Déchets Industriels Banals : Déchets non dangereux d’origine industrielle, artisanale ou commerciale, pouvant être traités dans les mêmes conditions que les ordures ménagères.

DMS/Déchets Ménagers Spéciaux : Produits ou objets rejetés par les ménages et qui :

  • Sont explosifs (aérosols), corrosifs (acides, bases), nocifs, irritants (ammoniaque, résines), comburants (chlorates), facilement inflammables (solvants)
  • Ou d’une manière générale dommageables pour l’environnement (métaux lourds des piles, accumulateurs, lampes fluorescentes…
  • Ou qui ne peuvent pas être éliminés par les mêmes voies que les ordures ménagères sans créer des risques lors de la collecte.
Eco-conception : L'éco-conception consiste à intégrer la préoccupation environnementale dans les phases de conception ou d'amélioration d'un produit le plus en amont possible pour guider l'ensemble des choix techniques. C'est une démarche de nature préventive qui vise à réduire les impacts négatifs des produits sur l'environnement tout au long de leur cycle de vie tout en conservant leur qualité d'usage (même performance et/ou même efficacité). C'est une approche globale qui contribue à la prévention de la production des déchets mais ne s'y limite pas, puisqu'elle a pour ambition de participer également à la prévention de la production des autres impacts environnementaux (consommation d'énergie, pollution de l'air, de l'eau …).

Eco-consommation : Comportement d'achat et d'utilisation qui vise à réduire les impacts environnementaux de nos modes de consommation, en choisissant des produits plus respectueux de l'environnement et moins générateurs de déchets (produits qui durent longtemps, produits écolabellisés, éco-recharges…) et en les utilisant au mieux (entretien et réparation, utilisation de la juste dose…).

Eco-label :Un éco-label est un label écologique attribué par un organisme indépendant à un produit susceptible de réduire certains impacts négatifs sur l'environnement.

Eco-organisme : Il s’agit d’une structure qui assume, pour le compte de ses adhérents, les obligations en matière de collecte et de recyclage des déchets. Par définition, l’éco-organisme est agréé, contrôlé par les pouvoirs publics, et sans but lucratif.

Eco-participation :C'est le nom de la contribution financière versée par les producteurs aux Eco-organismes. Cette éco-participation est répercutée au consommateur final et affichée clairement, séparément du prix du produit et sert donc à financer la collecte et la valorisation des biens en fin de vie.

Emballage : Selon le décret n° 92-377 du 1er avril 1992, le terme d’emballage regroupe « toute forme de contenants ou de supports destinés à contenir un produit, en faciliter le transport ou la présentation à la vente ». Suivants les détenteurs finaux définis comme « quiconque sépare l’emballage du produit qu’il accompagnait afin d’utiliser ou de consommer le dit produit », on distingue :
  • les emballages ménagers,
  • les emballages industriels et commerciaux.
Encombrants : Déchets ménagers occasionnels qui, par leur volume ou leur poids, ne sont pas collectés dans les tournées de ramassage des ordures ménagères. Ils comprennent les monstres et les gravats :
  • monstres : déchets de mobilier, gros électroménagers, vélos…
  • gravats (ou déblais) : déchets résultant des travaux de bâtiment (construction, démolition) et de terrassement.
EPCI :Etablissement Public de Coopération Intercommunale.

Fines : Résidu de petite taille obtenu après filtrage (passage au travers du crible).

Géo-membrane : Membrane d'étanchéité artificielle comprenant des membranes bitumineuses épaisses (géotextile tissé ou non imprégné de bitume), et des membranes de synthèse constituées d'élastomères, de thermoplastiques (polyéthylène, PVC) en bandes enroulées, raccordées par soudage ou collage. Elles permettent par exemple d'assurer l'étanchéité d'une Installation de Stockage des Déchets Non Dangereux (ISDND).

Gravats : Déchets résultant des travaux de bâtiment (construction, démolition) et de terrassement.

Habitat collectif : Habitat nécessitant une gestion particulière étant donnée l’existence de parties communes utilisées par des résidents issus de foyers distincts. Par opposition à l’habitat individuel, l’habitat collectif demande une gestion et une organisation collective. Il peut s’agir à la fois d’habitations situées en centre ville ou en habitat vertical.

Habitat social : Ensemble de logement collectifs constitué d’HLM.

Habitat vertical : Habitat collectif se caractérisant par un nombre d’étage élevé. L’INSEE définit l’habitat vertical par la présence d’au moins 10 logements affectés à l’habitation principale par immeuble.

Installation de Stockage des Déchets Non Dangereux (ISDND) : C’est le lieu de stockage des déchets ultimes. Les ISDND, ancienement appelés CSDU (Centre de Stockage des Déchets Ultimes)ou encore CET (Centre d'Enfouissement Technique) sont dotés de conditions d’exploitation et d’impacts contrôlés. On distingue trois types d’installation selon le caractère plus ou moins dangereux des déchets qui y sont stockés :
  • classe I : déchets spéciaux ou toxiques
  • classe II : déchets ménagers et assimilés
  • classe III : déchets inertes (gravats, terre)


Centre de transfert : Il est destiné à centraliser, pour un secteur donné, le contenu des véhicules de collecte et assurer son transport vers un centre de traitement au moyen de véhicules de plus grande capacité.

Lixiviat : Eaux ayant percolée à travers les déchets stockés en décharge en se chargeant bactériologiquement et chimiquement ; par extension, eaux étant entrées en contact avec les déchets.

Local propreté : Local situé à l’intérieur des immeubles et destinés à stocker les déchets produits par les habitants.

Matière Première secondaire : Déchet qui a été transformé et/ou combiné, en vue d'obtenir un produit utilisable dans les procédés de fabrication pour remplacer la matière première initiale.

Mercure : Le mercure est un métal que l’on trouve rarement dans le milieu naturel. On le trouve en traces, dans les roches. Le mercure est un métal qui présente des caractéristiques rares, par exemple, c’est le seul métal liquide à température ambiante et surtout, c'est un métal toxique, il faut donc le manier avec précaution. Le recyclage croissant du mercure sur un marché déclinant rend de moins en moins utile son extraction primaire. La production mondiale de mercure en 2000 a été d'environ 3.000 tonnes.

Méthane : Gaz sans couleur, inodore et non-toxique. Le méthane est le constituant principal du gaz naturel, combustible d'origine fossile. Il est libéré dans l'atmosphère quand la matière organique se décompose dans des environnements avec de faibles niveaux d'oxygène. Il contribue fortement à l'effet de serre tandis que sa durée de vie dans l'atmosphère est de l'ordre de la décennie.

Ordures ménagères : Les ordures ménagères au sens large sont les déchets collectés dans le cadre des tournées de ramassage organisées par les collectivités. Ces déchets proviennent des ménages (ordures ménagères au sens strict) ainsi que des commerçants et administrations collectés dans les mêmes conditions (déchets assimilés). Les ordures ménagères sont composées :
  • de papier
  • de verre
  • et d'autres emballages (en carton, en métal, en plastique…)
  • de bio-déchets
  • de déchets non valorisables, dits résiduels (couches culottes, jouets…).
PEHD : PolyEthylène Haute Densité (flacons plastiques opaques). Les flaconnages en PEHD sont recyclés en nouveaux flacons, en tubes et tuyaux ou encore en moquette.

PET : PolyEthylène Téréphtalate Il s’agit d’un plastique utilisé pour un type de bouteille de liquide alimentaire (boissons plates ou gazeuses). Le PET recyclé peut servir à la fabrication de fibres synthétiques convenant au rembourrage de couettes ou d’oreillers et à la fabrication de tissu polaire.

Plastique : A l’origine adjectif (matière plastique), le terme plastique est devenu substantif par l’usage pour désigner un ensemble d’objets fabriqués en matière plastique. Il existe plus de 50 sortes de matières plastiques dont les plus utilisées dans l’industrie d’emballage sont le PET et le PEHD.

Prescriptions Techniques Minimales (PTM): Cahier des charges regroupant les exigences de qualité des matériaux requises par les industriels qui appliquent la garantie de reprise (filières désignées Eco-Emballages).

Prévention : Ensemble des mesures et des actions visant à réduire les impacts des déchets sur l'environnement. La prévention concerne les étapes de conception, production, distribution, consommation et fin de vie d'un bien. Dans le domaine de la prévention des déchets ménagers, la prévention s'étend à toutes les actions permettant de réduire les flux de déchets à la charge de la collectivité.

Pulpeur :Le pulpeur sert à broyer et mélanger le vieux papier avec de l'eau pour donner un mélange s'appellant la pâte à papier qui servira plus tard à créer le papier.

Récupération : Ensemble des opérations de collecte, démontage ou démolition, destinées à extraire un déchet de son circuit traditionnel d’élimination en vue de sa valorisation.

Recyclage : Le recyclage consiste à réintroduire directement un déchet dans un cycle de production dont il est issu en remplacement total ou partiel d’une matière première vierge.

Réemploi : Nouvel emploi d’un déchet pour un usage similaire à celui de son premier emploi.

Réutilisation : Nouvel emploi d’un déchet pour un usage différent de son premier emploi.

Ripeur : Anciennement dénommé éboueur, le ripeur est la personne qui collecte les ordures ménagères et les déchets triés par les habitants.

Tectan : Le tectan est un aggloméré thermoformable très résistant, fabriqué à partir d'emballages Tetra Brik usagés et de déchets de fabrication des emballages, il peut être transformé en des formes très diverses, conférant aux designers une plus grande liberté de création d'objets intéressants. (ex : mobilier de bureau,…).

Terres-rares : Ensemble de 15 éléments rares, de nombre atomique compris entre 57 et 71, qui présentent des propriétés chimiques voisines (exemples: lanthane, néodyme, europium). Les terres rares sont présentent dans les poudres photo-luminescentes issues de certaines ampoules recyclables.

Traitement : Le traitement des déchets a pour objectif de réduire, dans des conditions contrôlées, un potentiel polluant initial. Le traitement des déchets est envisagé aujourd'hui dans un cadre de complémentarité des filières et comprend des opérations de valorisation (matière et organique), d'incinération et de stockage (enfouissement).

Tri : Opération visant à séparer des catégories de matériaux (verre, papier, carton, plastiques, etc.) voire des sous-catégories (PET clair ou coloré, PEHD), les unes des autres. On distingue le tri réalisé en amont par l’usager (tri à la source) ou par les employés du centre de tri.

Valorisation matière : Mode d’exploitation des déchets qui permet l’usage de la matière constitutive des déchets. Elle comprend le réemploi, la réutilisation, le recyclage et la valorisation de la matière organique.

Valorisation : Mode d’exploitation des déchets qui vise à les transformer afin de les réintroduire dans le circuit économique. Le terme générique de valorisation intègre le réemploi, la réutilisation, le recyclage, la valorisation organique, la régénération et la valorisation énergétique des déchets.

Valorisation organique : Mode de valorisation de la partie organique des déchets par traitement biologique (méthanisation, compostage ...) conduisant à la production d'un matériau humide stable appelé compost, semblable à du terreau. Réutilisation par les agriculteurs et activités assimilées (maraîchage, viticulture, etc.), services d’entretien d’espaces verts, habitants, services d’aménagement de la voirie, ...

Verrerie : Usine dans laquelle est fabriqué le verre.

Vous êtes ici : accueil > Glossaire
identifiantmot de passe
Recevoir la newsletter