Les ordures ménagères résiduelles

Etape 1 : La production du déchet à la maison

Les ardennais produisent annuellement environ 380 kg de déchets ménagers par personne (hors apports en déchèterie). Sur ces 380 kg, 290 kg ne sont pas valorisés et termineront leur parcours dans un Installation de Stockage des Déchets Non Dangereux (ISDND). Toutefois, ce chiffre pourrait diminuer grâce à un meilleur tri.

Etape 2 : La collecte

Les ordures ménagères sont collectées en porte à porte au minimum une fois par semaine, voire deux ou trois fois pour certaines collectivités, ou certains quartiers.

Ces déchets sont ensuite acheminés vers une Installation de Stockage des Déchets Non Dangereux (ISDND). Si celle-ci est trop éloignée de la zone collectée les déchets sont stockés dans des caissons compacteurs de 35 m3 installés sur des centres de transfert. Cela permet ainsi de limiter l’impact financier et environnemental du transport des déchets.

Lors de ce transfert, les camions sont pesés pour nous permettre de connaître la production de la zone concernée.

Etape 3 : L'Installation de Stockage des Déchets Non Dangereux

C’est ici que seront enfouis les déchets non triés et non recyclables. Ils sont déchargés dans une alvéole de stockage, spécialement aménagée afin d’assurer l’étanchéité.

Le jus des déchets, appelé lixiviat est soigneusement récupéré et traité dans une unité de traitement spécialisée ou stocké et traité par des professionnels avant d’être relâché dans l’environnement.

Les biogaz produits par la dégradation des déchets quant à eux sont également récupérés et valorisés. En effet, l’énergie produite par la combustion est revendue à EDF.

identifiantmot de passe
Recevoir la newsletter