Les ampoules

Récylum Lumineropim (59) ou Indaver (Belgique)

Il existe deux grands procédés de traitement des lampes recyclables :

  • Le broyage
  • Le découpage
Grâce à ces 2 systèmes, il est possible de séparer les différents matériaux et notamment les matières dites dangereuses (principalement le mercure) afin de les orienter vers les filières de recyclage appropriées.

93 % des matières qui composent les lampes, sont recyclées, ce qui est largement supérieur aux taux fixés par la directive européenne (80 %)

Les matières récupérées grâce au recyclage des lampes sont :
  • Le verre, dont le poids est majoritaire. Il constitue un matériau de choix pour les fabricants de tubes fluorescents neufs. En effet, le verre recyclé peut être utilisé dans les verreries à la place du sable, avec de nombreux effets positifs en terme de développement durable :
    • Moins de dépense en énergie car le verre recyclé fond plus facilement que le sable.
    • Moins d’extraction des matières premières naturelles.

  • Le mercure est régénéré et recyclé pour être réutilisé comme du mercure neuf.

  • Les autres matériaux (fer, aluminium composant le culot de l'ampoule) sont recyclés dans la filière métaux.

  • Seules les poudres photo-luminescentes, composées de terres-rares, sont aujourd’hui enfouies en centre de stockage agréé de classe 1*, après avoir été démercurisées

Vous êtes ici : Les ampoules >
identifiantmot de passe
Recevoir la newsletter