INFO PRESSE | Gestion des déchets et crise sanitaire du COVID-19 : les conséquences et solutions

Comment sont gérés nos déchets durant la crise sanitaire actuelle et pourquoi ?

1) Les emballages ménagers


Le centre de tri des emballages ménagers de VALODEA fonctionne en mode dégradé, mais nous recevons toujours vos collectes et les stockons.


Pourquoi ?


Les moyens humains sont restreints suite au confinement et ce, sur l’ensemble de la chaine de gestion des déchets (collecte, tri, valorisation).
– A ce titre, les équipes restantes doivent se réorganiser afin de garantir la salubrité publique et limiter les risques de contamination des équipes présentes.
– De plus, les usines de recyclage voient également leur capacité se réduire ce qui va compliquer les évacuations des matériaux triés.
Pour nous aider, vous pouvez conserver chez vous la collecte sélective.


2) Les déchets collectés en déchèterie


Les déchèteries ardennaises sont fermées jusqu’à nouvel ordre.


Pourquoi ?


Les moyens humains sont restreints suite au confinement et ce, sur l’ensemble de la chaine de gestion des déchets (collecte, tri, valorisation).
– A ce titre, les équipes restantes doivent se réorganiser afin de garantir la salubrité publique et limiter les risques de contamination des équipes présentes.
– De plus, en temps normal, les déchèteries sont des lieux de passage importants où les usagers
se croisent et où il est difficile de limiter les entrées et de contrôler les apports de chacun des individus présents, le tout dans le respect des mesures barrières. Le risque de contamination du public est donc important et omniprésent.
– Par ailleurs, suite aux mesures prises par le Gouvernement dans le cadre du confinement, les déplacements des français sont restreints depuis le mardi 17 mars 2020 à midi et ce, pour une durée indéterminée.
Se rendre en déchèterie est donc par conséquent interdit. Ainsi, en l’absence de fréquentation,
les déchèteries n’ont plus lieu d’être ouvertes et sont donc fermées au public.
Nous comptons sur votre compréhension et afin de limiter les conséquences de ces décisions, nous vous invitons, autant que faire ce peut, à ne pas abandonner vos gestes de tri, à stocker vos emballages, vos objets encombrants, vos gravats ou autres déchets collectés en déchèterie et à en limiter la production durant cette période.

Vous pouvez retrouver sur notre site internet valodea.fr et sur notre page Facebook valodea, des astuces pour faire de certains de vos déchets des ressources pour le jardin ou la maison.

A la maison, comment faire pour limiter notre impact sur
l’environnement suite à ces mesures ?

La situation actuelle impacte notre quotidien et notamment les services publics tels que la collecte des déchets et l’accès aux déchèteries. Les modalités de collecte ont ou pourront évoluer en fonction des décisions prises par les collectivités compétentes.
à ce titre, il nous appartient d’accompagner et d’aider aux mieux les agents du service public qui chaque jour sont présents pour accomplir leur travail, et ce, même en temps de crise sanitaire.


Comment faire pour continuer à être éco-responsable et éviter d’alourdir les sacs noirs ?


1) Les emballages


Je stocke au maximum mes emballages quand je le peux. Je les compacte pour gagner de la place afin de les déposer lorsque la collecte des emballages reprendra. Si je dispose d’un bac, je peux stocker temporairement mes emballages dans des sacs que je viderai dans mon bac à la reprise de la collecte.
Je pense aussi à garder mes emballages en verre qui se recyclent à 100% et à l’infini.


ATTENTION : La collecte du verre n’est pas suspendue !


Si je ne peux pas stocker (et même si je le peux après tout…) : je réduis mes déchets ! Le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas. La réduction des déchets est à la portée de tous alors c’est le moment de s’y mettre !
Consommer malin (c’est aussi économique…), jardiner sans déchet (que de ressources au jardin…), faire soit même (c’est meilleur aussi…)…

Retrouvez tous nos conseils pour devenir un consom’acteur responsable sur notre site internet valodea.fr ou notre page Facebook.


Il en est de même pour les déchets générés par le nettoyage de printemps : le linge des armoires, les chutes de bricolage etc…


2 ) Les déchets encombrants


Je les conserve en attendant la réouverture des déchèteries. Je peux aussi réfléchir à les réutiliser afin de leur trouver une seconde vie (la récup’ ça occupe !). De nombreux exemples et tutos sont accessibles sur internet, c’est le moment de se lancer !


Des dépôts sauvages ont déjà été constatés. Dans quel environnement aurons-nous envie de nous balader à la fin de ce confinement ?


Si je ne peux pas réutiliser ni stocker, je reporte mes activités en attendant la réouverture des déchèteries.
Nous sommes conscients de l’effort demandé à la population mais la situation est inédite et exceptionnelle. Nous nous devons tous, de faire preuve de civisme et de compréhension vis-à-vis des agents (trieurs, ripeurs, gardiens de déchèteries…) qui œuvrent tous les jours au maintien du service public.


C’est ensemble, en adaptant nos comportements,  que nous réussirons à gérer au mieux cette crise sanitaire tout en limitant notre impact environnemental.

Info presse également disponible sous PDF : INFO PRESSE – Gestion des dechets et crise sanitaire du COVID-19 – Avril 2020

Recevoir la newsletter de Valodea
Actualités, événements, astuces sur les déchets ardennais