Compostage

Quels déchets composter ?

Je fabrique mon terreau, j’embellis mon jardin et j’allège ma poubelle !

Presque 1/3 des déchets de notre sac noir sont compostables (épluchures, restes de repas, journaux, végétaux…). Cela représente plus de 80 kg/hab/an. Ces déchets, sont composés à 80% d’eau et peuvent être évités en les compostant à la maison.

Déchets de cuisine

Mais aussi restes de pain, sachets de thé, papiers absorbants, mouchoirs en papier, papiers journaux, agrumes (en petites quantités).

Interdits !

fromages, laitages, langes, litières, huile, mégots, cheveux, sacs aspirateurs, crustacés, sable, huîtres, charbon, viandes et poissons.

Déchets de jardin

Mais aussi fleurs fanées, feuilles mortes, mauvaises herbes, orties, pissenlits, paille, sciure de bois, algues, fumier.

Interdits !

résineux (thuyas, laurier, sapin…), os, animaux morts, terre, cailloux, excréments.

Comment composter ?

Selon la place disponible, avec ou sans jardin, le compostage est à la portée de tous ! Tout dépend du nombre de personnes qui composent le foyer, de nos habitudes alimentaires et de la taille de notre jardin.
Voici quelques repères :

  • Grands jardins (> à 700m2) : compostage en tas.
  • Petits jardins (< à 700m2) : compostage en silo ou en bac (possibilité de mettre plusieurs bacs).
  • Pas de jardin : lombricompostage.

Le compostage est un processus naturel de transformation. Ainsi, dans des conditions contrôlées, bactéries, champignons et petits invertébrés, transforment les déchets de cuisine et de jardin en un riche produit nourricier : le compost.

3 étapes clés 

  • Diversifier les apports (40 % de matière sèche et 60 % de matière humide).
  • Surveiller l’humidité (fermer le composteur par temps de pluie et ne pas arroser directement dedans).
  • Aérer (brasser régulièrement à l’aide d’une fourche).

Consulter le guide du compostage

 

Recevoir la newsletter de Valodea
Actualités, événements, astuces sur les déchets ardennais