Dans mon quartier ou au sein d’un établissement

De quoi parle-t’on ?

Le compostage partagé (quartier, habitat collectif, pied d’immeuble, copropriété…)  et le compostage autonome en établissement (école, lycée, établissement de santé, professionnels…) suivent les mêmes règles de base que le compostage individuel.

La difficulté mais aussi la richesse du compostage collectif est de réussir à plusieurs.

Pour vaincre cette difficulté, le groupe d’usagers qui se lancent dans le compostage dit « collectif » va devoir mettre en place les conditions d’un apprentissage collectif :

  • choix d’un mode de décision et de communication
  • choix de référents de site
  • répartition des rôles
  • planning des taches à réaliser  en interne (dans le cas d’un établissement) ou en s’associant à un groupe d’habitants (dans le cas d’un site partagé)

Sa mise en œuvre nécessite une bonne organisation.

Il ne faut pas perdre de vue que l’objectif visé est l‘autonomie des sites dans un projet pérenne.

Plusieurs avantages :

  • Réduire le volume de votre poubelle de 30 %
  • Récolter un fertilisant et gratuit
  • Échanger dans un espace collectif et convivial

Où puis-je trouver un site de compostage ?

 

Un exemple dans les Ardennes

Site de compostage partagé situé sur l’Ile du Vieux-Moulin (Charleville-Mezières)

Comment composter en milieu collectif ?

En compostage collectif, on retrouve en principe 3 bacs de compostage avec :

  • 1 bac d’alimentation
  • 1 bac de matière sèche (copeaux de bois, branchages…) à ajouter lors de chaque apport
  • 1 bac de maturation

 

  1. Videz les biodéchets de votre bioseau dans le bac réservé aux apports.
  2. A chaque apport de biodéchets, ajoutez de la matière sèche (feuilles mortes et/ou broyat).
  3. Mélangez ensuite en surface à l’aide d’un aérateur de compost.
  4. Une fois le bac plein, il faut laisser les biodéchets se décomposer, c’est la phase de maturation. D’ici 6 mois à 1 an, le compost sera prêt à être récupéré.

Les clés de réussite

  • Avoir minimum 2 référents de site volontaires

Ce sont des personnes volontaires chargés de :

  • Informer les usagers/personnels : l’implication et la motivation de tous les participants est un facteur de réussite
  • Vérifier les apports et risques d’erreurs de tri
  • Contrôler l’aération et l’humidité du compost
  • Vérifier l’équilibre des matières
  • Assurer un bon suivi du site

 

  • Avoir le matériel adapté
  • Présence d’une signalétique sur le site
  • Avoir une réserve de broyat sur place

Vous voulez être accompagné ?

Selon votre localisation, divers acteurs peuvent vous accompagner. Renseignez vous auprès de :

  • Votre commune qui pourra vous accompagner et orienter sur les démarches participatives, citoyennes.
  • Votre intercommunalité pour vous apporter des conseils techniques, vous proposer du matériel
  • VALODEA : compostage@valodea.fr pour l’accompagnement de la démarche et vous apporter des conseils techniques et des ressources pédagogiques.

Recevoir la newsletter de Valodea
Actualités, événements, astuces sur les déchets ardennais