Les langes lavables

Le meilleur déchet est celui qui n’est pas produit puisqu’il n’a pas à être collecté, ni traité (prévention quantitative). Réduire ses déchets à la source permet de limiter l’utilisation de matières premières et participe ainsi à une meilleure gestion des ressources naturelles, dont certaines ne sont pas renouvelables. Diminuer les déchets, c’est aussi limiter la nocivité des déchets inévitables (prévention qualitative), en encourageant le développement d’alternatives de consommation plus respectueuses de l’environnement et plus économes en ressources, que ce soit par leurs caractéristiques de fabrication, leur utilisation ou leur traitement.

Les couches-culottes représentent 6 % du poids des ordures ménagères résiduelles soit, en moyenne 15 kg/an/ardennais.

Une solution existe pour éviter ces déchets : l’utilisation des couches lavables !

+ saines et + confortables

Les couches lavables n’ont plus rien à voir avec les langes qu’utilisaient nos grands-parents. Elles sont faciles à mettre, ergonomiques pour l’enfant et modernes !
Plusieurs modèles existent : en chanvre, coton, bambou, micropolaire, à pression, à l’aide de velcros… Un vaste choix qui s’adapte à l’enfant, au budget et aux goûts de chacun.

 

 

 

 

+ économiques

Un enfant consomme entre 4 000 et 5 000 couches jetables de la naissance à la propreté (2 ans et demi). Ce qui représente un budget moyen de 1 000 € ! Le coût d’achat et d’entretien (lavages, séchages…) des couches lavables est évalué à 600 € par enfant. Les économies sont d’autant plus importantes si vous envisagez d’avoir d’autres enfants. Pensez également aux couches d’occasion ou revendez les vôtres pour faire encore plus d’économies !

+ écologiques

De leur fabrication à leur fin de vie, les couches lavables consomment 3 fois moins d’énergie, 2 fois moins d’eau et génèrent 60 fois moins de déchets ! Seul le voile de la couche lavable se jette dans les toilettes.
Fini la poubelle qui déborde !

 

Plus d’infos, consulter le guide de l’Ademe : La couche lavable, l’essayer c’est l’adopter

 

Recevoir la newsletter de Valodea
Actualités, événements, astuces sur les déchets ardennais