Pas de jardin

Le compostage n’est pas seulement destiné aux personnes qui ont un jardin.

Si vous n’avez pas de jardin, vous pouvez également faire du compost grâce au lombricompostage ou au compostage collectif, alors qu’attendez-vous ?

Comment ça marche ?

 

J’installe et je démarre mon lombricomposteur

Choisir le bon endroit

  • Température ambiante : entre 15 et 25°
  • Cuisine, débarras, cave ou garage
  • Si installation sur un balcon, protégez le du froid, de la pluie et des fortes chaleurs

 Montage

  • Superposer tous les bacs dans l’ordre du schéma
  • Préparer une litière dans le bac (4) pour installer les vers

Litière

  • Humidifier du papier absorbant et tapisser le fond du bac.
  • Déchiqueter du journal, des cartonnettes, des mandrins de papier toilette ou une boite à oeufs en carton, les humidifier et les déposer dans le bac
  • Recouvrir avec 3/4 cm de compost, du sable ou du terreau
  • Installer les vers et les laisser descendre.
  • Déposer une fine couche de déchets organiques découpés.

Les vers

  • Les vers du lombricomposteur sont spécifiques, il s’agit de vers rouges appelés Eisenia
  • La population de vers se régule en fonction des apports
  • Les vers sont sensibles à la lumière, aux vibrations (ne pas placer le lombricomposteur prés d’une machine à laver) et aux variations de température
  • Pour démarrer, déposer environ 250g à 500g de vers

Comment se procurer des vers ?

Le lombricompostage nécessite l’utilisation de vers spécifiques, de petits vers rouges appelés Eisenia

Pour vous procurer ces vers vous pouvez :

  • Récupérer des vers dans un composteur ou dans du fumier
  • Demander à une personne qui possède un lombricomposteur de vous en donner
  • Acheter des vers dans les commerces spécialisés ou sur le net (env. 50 € le Kg)

Bien démarrer en douceur

  • Constituer une litière
  • Ajouter les vers et les laisser d’adapter quelques jours à leur nouvel environnement
  • Ajouter une poignée de déchets organismes
  • Attendre plusieurs jours que les déchets commencent à se décomposer
  • En ajouter un peu et attendre de nouveau
  • Augmenter la dose au fur et à mesure
  • Un matelas d’humidification (carton, textile, toile de jute…) peut être déposé sur les apports, juste en dessous du couvercle pour permettre de protéger les déchets des indésirables comme les mouches.

C’est une phase délicate, il vaut mieux y aller doucement !

Que puis-je mettre dans mon lombricomposteur ?

Usages du compost

Le lombrithé  (jus de compost) peut être récolté au bout de 3 semaines. Cet engrais liquide doit être dilué au 1/10ème (1 dose de lombrithé pour 9 doses d’eau) au risque de brûler vos plantes.


Le lombricompost solide peut être récupérer dans le plateau du bas au bout de 3 mois. Riche en nutriments, il s’utilise directement en surface au pied des plantes, en pot ou en pleine terre.

Pour un rempotage : 1/3 de compost et 2/3 de terre.

Vous voulez fabriquer votre lombricomposteur ? Lien du tutoriel

Questions fréquentes & conseils

Puis-je mettre des déchets verts du jardin ?

  • Déconseillé
  • Cela risque de se remplir trop rapidement et nuire à une bonne décomposition
  • Cela risque d’apporter des organismes pouvant nuire aux vers

Nous sommes à une période de températures extrêmes : les vers sont moins actifs, ils mangent moins et produisent moins

  • Trop froid : les vers se recroquevillent et meurent
  • Trop chaud : les vers meurent et se liquéfient
  • Gardez votre bac dans un endroit où la température est constante (entre 15 et 25 degrés)

Que se passe t-il si je pars en vacances ?

  • Vous pouvez laisser votre lombricomposteur pendant 3 semaines maximum
  • Il n’y a pas besoin d’ajouter plus de nourriture
  • Assurez-vous que votre système est situé dans un endroit frais et que vous laissez le robinet ouvert
  • Mettre un récipient pour récolter le liquide
  • Pour des durées plus longues, apporter suffisamment de déchets avant votre départ pour nourrir les vers : une couche de 2 à 3 cm les alimentera pendant votre absence.

Quelques conseils

  • Il est important de bien couper en petits morceaux les biodéchets. Plus les déchets sont petits, plus leur décomposition et leur transformation en compost est rapide
  • L’aération du lombricomposteur est indispensable pour obtenir une décomposition optimale.
  • L’huile, les graisses et les produits huileux sont déconseillés car, en se collant aux vers, ces produits vont empêcher l’air de passer au travers de leur peau et risquent de les asphyxier

 

Recevoir la newsletter de Valodea
Actualités, événements, astuces sur les déchets ardennais